Qu'est ce que le neurofeedback ; comment ça fonctionne ?

I - Pour ceux qui n'ont jamais entendu parler du NEUROFEEDBACK ?

   Il ne s'agit pas d'une thérapie mais d'un entrainement cérébral. 

   Il n'y a ni effet secondaire, ni douleur, ni action sur le cerveau.

   Le cerveau se régule seul grace à des signaux sonores.

   Pas de décharges électriques. Les électrodes posées sur la tête ne sont que des capteurs de l'activité électrique cérébrale de la personne qui consulte.

 

II - COMMENT FONCTIONNE LE NEUROFEEDBACK ?

   Le neurofeedback en général utilise la neuroplasticité des cellules nerveuses qui permet au cerveau d'apprendre et de s'adapter tout au long de la vie.

   Le neurofeedback aide le système nerveux à se réorganiser, se réguler et donc se réparer seul afin que la personne se sente bien.

voir procédé à la rubrique: Le  procédé particulier du neurofeedback neuroptimal

 

III- ORIGINE DU NEUROFEEDBACK

   Le neurofeedback ressemble à son lointain cousin le biobeedback qui lui même est un procédé qui découle de l'électroencéphalogramme EEG.

 

Qu'est-ce qu'un électroencéphalogramme ?

   Dans las années 60, les électroencéphalogrammes étaient des appareils capables de capter les émissions électriques d'un cerveau grace à des électrodes placées à différents endroits du crane.

Un peu sur le modèle des électrocardiogrammes, des graphiques étaient tracés rendant compte de l'activité électrique de l'organe. Le procédé a ensuite évolué au cours des décennies et les électrodes (ou capteurs) sont toujours posées sur le crane, sauf qu'il y en a beaucoup moins et que ce qui rend compte de l'activité électrique du cerveau n'est plus un graphique tracé par des stylets, mais des courbes numérisées.

   Aujourd'hui, on se rend compte de l'activité électrique d'un organe quel qu'il soit par des colonnes ou des courbes lumineuses (+ ou 6 colorées) sur un écran d'ordinateur.

En Résumé:

   Le procédé reste le même (depuis plus de 50 ans): l'appareil mesure des impulsions électriques cérébrales et nous les communique.

 

Qu'est- ce que le biofeedback ?

   Le biofeedback permet la mesure de l'activité électrique des organes (coeur, estomac etc) ou des muscles.

A partir de ces mesures on aide l'organe à se corriger dans son fonctionnement. L'enregistrement de l'activité électrique ne sert que dans ce but (et on les compare à des normes).

L'aide apportée se fait par des stimulations électriques ce qui n'est pas le cas du neurofeedback.

 

Qu'est-ce que le neurofeedback ?

   Le neurofeedback enregistre l'activité électrique cérébrale.

A partir de ces mesures, des feedbacks (ou rétroactions) sont activés et le cerveau peut se réguler seul.

Cette réoganisation cérébrale crée des effets positifs pour la personne.

 

IV- Le procédé particulier du neurofeedback Neuroptimal

   Le neurofeedback neuroptimal est un neurofeedback dynamique.

A la différence des neurofeedbacks classiques, neuroptimal ne compare pas l'activité électrique cérébrale à une norme pré-établie par rapport aux performances moyennes d'une population donnée...

Au contraire,  

avec Neurptimal, ce sont les variations de l'activité électrique du cerveau qui sont analysées et lorsqu'elles atteignent certains seuils (turbulences): le logiciel réagit par des coupures de son. Une rétro-action est ainsi crée (= feedback ou neurofeedback). C'est bien la coupure de son qui indique au cerveau qu'il doit se réguler, rien d'autre.

   En quelque sorte, le cerveau de la personne qui fait l'entrainement avec Neuroptimal se modifie seul par comparaison à lui-même juste en s'adaptant à des signaux sonores.

   Le cerveau se régule de façon autonome et à son propre rythme. Cette correction cérébrale grace aux signaux sonores se fait spotanément et automatiquement, sans que le sujet concerné en ait conscience. 

Remarque

   rappelons nous que Neuroptimal utilise la neuroplasticité cérébrale qui, d'après des découvertes récentes, est une notion qui a révolutionné les concepts scientifiques concernant notre cerveau. 

La neuroplasticité se définissant comme l'ensemble des manifestations traduisant la capacité des neurones à se modifier tout au long de la vie, cela  implique les capacités mnésiques (mémoires) et tous les processus d'apprentissage (mémorisation), d'adaptation (à l'environement et aux interactions sociales)...

   En fin de compte, le neurofedback neuroptimal agit sur cette neuroplasticité cérébrale et  d'après un certain nombre d'études récentes, les effets des changements sont durables.

cf articles sur les recherches scientifiques menées dans différentes universités dans la rubrique "LIENS"

 

   Rappelons qu'il n'y a pas d'autres signaux envoyés au cerveau, à part des coupures de son; donc pas d'action intrusive ni de danger pour le système nerveux.